Des communes qui soutiennent les Associations d'autres communes... 

 

Merci à Perly-Certoux d'avoir répondu favorablement à notre appel et de croire en nous. Cette année nous avons choisi d'aider les enfants atteints dans leur santé et qui luttent avec leur famille, pour retrouver la joie de vivre comme les autres...

 

Des concerts gratuits, une soirée de soutien et un Festival Country sur un concept unique en Suisse et, au FAR WEST de la Suisse, nous pouvons qu'éprouver une certaine fierté... Vous, nous et toutes les communes de la champagne qui n'ont pas hésité à nous suivre aussi !

 


Un peu d'histoire

(extrait du Texte de Jean-Marc COURVOISIER, journaliste, ancien conseiller municipal et président du Conseil municipal, décédé en 1995)

En 1601 Perly et Certoux furent rendus aux seigneurs de Savoie et le culte catholique y fut rétabli. Le duc Charles-Emmanuel fit dépendre administrativement et paroissialement les deux villages de Saint-Julien, ville avec laquelle leur histoire se confond jusqu'à la fin des guerres napoléoniennes. Ils conservèrent pourtant en propre leurs biens communaux respectifs.  
En 1815, un protocole signé à Paris statuait que la commune de Saint-Julien, comprenant Perly et Certoux, devait être cédée à Genève.  

Un contingent de troupes genevoises en prit possession le 18 décembre de la même année. Mais, quelques mois plus tard, le traité de Turin spécifiait que Saint-Julien, sans Perly-Certoux, devait rejoindre la Savoie, c'est-à-dire le royaume de Sardaigne dont cette province faisait partie.  

Perly-Certoux est cette fois genevoise et suisse. 

Les autorités genevoises avaient prévu l'incorporation des deux villages à la grande commune de Compesières qui comprenait les territoires de Bardonnex et de Plan-les-Ouates d'aujourd'hui.  Mais les " Perly-Certousiens " déposèrent une pétition au Conseil d'Etat demandant d'être érigés en commune, éventuellement en liaison avec Arare ou Lully.  

Ils obtinrent gain de cause et c'est le premier janvier 1821 que la commune helvétique de Perly-Certoux vit officiellement le jour.