Chess'co - Francesco Saraceno


Merci à Francesco de participer à notre Festival Country Chancy

le samedi 16 septembre 2017 et d'animer musicalement avec votre ami contrebassiste ... pendant la journée.

 

Doté d'une voie exceptionnelle et d'un sourire rayonnant, Francesco nous

emmène sur les routes de Nashville. On ferme les yeux et tout le reste n'a

plus d'importance... nous voilà partis vers ces magnifiques paysages des States.

 

Il n'arrête pas, professeur à l'école de musique, Music Arts Academy, Francesco transmet à ses étudiants sa passion, cette passion qui fait partie de lui depuis très
                                                             très longtemps.

 

Nous remercions Nathalie Rendu qui anime l'émission Country in the City sur Radio Cité, de nous avoir mis sur la route de Francesco et c'est au restaurant la Chaumière à Troinex que nous avons eu l'immense plaisir de le rencontrer, de l'écouter chanter et de partager un peu de temps avec lui. 


Francesco Saraceno, 91 rue de Genève, 1226 Thônex.

 

Tel : 078 801 44 20

 

E-Mail : francesco@a-live.ch

 

Sites internet: www.chessco.ch  ou   www.a-live.ch

 

Music Arts Academy : https://www.musicartsacademy.ch/


Biographie


Captiver quelques instants de magie est un rêve qui se vit soir après soir … en public !

 

 Auteur, compositeur, interprète, Chess’co est né à Rome en 1972. En 1978, il se déplace avec sa famille à Genève où il suivra pendant 6 ans les cours de piano du Conservatoire de Musique.

 

Sa formation classique est cependant rapidement mâtinée par la chanson et l’esprit du rock’n’roll  et le premier disque qu’il a reçu était un live du King et il est immédiatement tombé sous le charme. C’est donc tout naturellement qu’il se tourne vers la guitare et qu’il tente sa chance avec un groupe de la région.

 

C’est à l’âge de 17 ans qu’il monte pour la première fois sur scène et concrétise ainsi son rêve. Quelques années plus tard, il s’inscrit à l’Ecole des Technologies Musicales (Genève) et en ressort avec son diplôme.

 

Sa voix chaude, tantôt suave et sensuelle, tantôt puissante et rauque, qu’il a développée en se produisant un peu partout (pubs, restaurants, cafés-concerts…), lui vaut un beau début de popularité et lui permet de travailler pour divers studios d’enregistrements.

 

« Il prête notamment ses cordes vocales à « Nick et l’Empereur de Chine », un disque pour enfants conté par Jean Rochefort. »

 

Pas qu’interprète, il enregistre ses propres compositions notamment « Nonnina » qu’il dédie à sa grand-mère ainsi que d’autres chansons dans la langue de Dante. Il remporte le prix du Jury en 1995 lors du Grand Concours de la Chanson Italienne. En découleront des concerts et ses premiers passages à la télévision, sur des chaînes régionales de la péninsule.

 

Suite à certaines rencontres avec de talentueux musiciens, son aventure italienne continue et d’autres morceaux voient le jour.

 

Le célèbre parolier Mogol l’accueille au sein du « Centro Europeo di Toscolano » afin de participer à des stages de perfectionnement pour auteurs-compositeurs.

 

De retour à Genève, après avoir participé aux stages de perfectionnement pour auteurs-compositeurs au « Centro Europeo di Toscalano », il écrit 11 nouveaux titres réunis sous un album nommé « Tel quel ».

 

En 2006, il sort un disque intitulé « Et plus si affinités » dont les titres « L’homme invisible », « semblant » ainsi que « A luna piena » sont diffusés sur les radios Option Musiue et Radio Suisse Pop et d’autres chaînes en Suisse allemande.

 

Parallèlement à ses projets en solo, il intègre en 2003 le groupe a cappella « a-live » avec lequel pendant 10 ans il enregistre 5 albums et donne des centaines de concerts en Suisse. Outre le groupe invité par plusieurs télévisions helvétique, il se produit également à l’étranger (Italie, Allemagne, Autriche, France, Hongrie, Etats-Unis). Egalement invité par la superstar allemande de la chanson, Helen Fisher, au stade vélodrome de Berlin pour chanter avec elle « Ewig », un duo diffusé en Eurovision au soir du 25 décembre 2012 lors du « Helen Fisher Show », qui rassemble des artistes aussi incroyables que Andrea Boccelli ou David Garrett.

 

Dès 2013 Chess’co retourne à son premier amour, qu’il n’a du reste jamais vraiment quitté… Le « guitare-voix » et se produit seul lors de concerts intimes et tout en douceur (Casino de Fribourg, « La Gavotte », «  le 71 » Genève…). Il participe en tant que « Coach Vocal » à l’élaboration d’émissions de variétés de la RTS (« un air de famille » « castings RTS).

 

Il écrit actuellement un spectacle avec et pour les élèves de l’école de Mémise (Lutry) et se consacre à la préparation d’un nouveau disque de morceaux inédits dont la chanson « A sunday night in Bad Ragaz » se trouve déjà dans la bande sonore du très beau film de Frédéric Baillif, « La vie en deux ».


Premières parties des artistes suivants :

Sinclair (Palladium Genève),Duran Duran (soirée privée), Jeane Manson (Big Sky Festival, Cran Montana), Wanda jackson (Big Sky Festival), Liane Foly (Les vocales de Thones, France), Boys II Men (Festillac, Genève), le Golden Gate Quartet (Festillac), Michaël Jones (soirée privée), Djaleen (Beausobre, Morges).

 

Discographie disponible :

2011 a-live « Live tracks », 2008 a-live « in the snow », 2006 Chess’co « Et plus si affinités », 2005 a-live « Voice power », 2004 a-live «Live at the Kaufleuten », 2004 single « Douce Suisse », 2003 a-live parution sony music « Stayin’ alive », 2001 Chess’co « Tel quel », 2000 parution Albin Michel «  Nick et l’empereur de Chine », 1998 Chess’co «  L’anima del blues », 1995 Cess’co « Nonnina », 1993 Naska compilation « Autocontrole festival », 1993 Naska «  Le parfum de tes nuits », 1992 Naska compilation «  tremplin 92 », 1990 FMR "